Accueil

Manifestations


Actualités

Nov 28, 2018

Conférence

Les réfugiés dans la région de Saverne et même au-delà en janvier-mai 1945 Dans les toutes dernières heures de l’année 1944, les Allemands lancent l’opération Nordwind, contre-offensive dont l’objectif est d’atteindre Saverne. Son but était d’éliminer la 7e armée américaine en Alsace du Nord. Une offensive secondaire est menée au sud de Strasbourg contre les positions françaises. Le 2 janvier, les troupes américaines opèrent un repli dit « stratégique ». Il est arrêté dans la journée du 4, mais la presque totalité de l’arrondissement de Wissembourg a été livrée à l’ennemi. La ligne de front s’établit désormais sur la Moder. Le 8 janvier, des forces allemandes importantes passent le Rhin. C’est le début de la terrible bataille de Hatten-Rittershoffen qui dura 12 jours.
Dès le 3 janvier, de longues files de réfugiés parties depuis Wissembourg et d’autres localités de l’Outre-Forêt se dirigent vers l’ouest, vers le Kocherberg, la région de Saverne et même au-delà. Une seconde vague de réfugiés se forme à partir du 15 janvier. Des milliers de personnes fuient le déluge de fer et de feu qui s’abat sur l’Alsace du Nord dans la neige et le froid.
Daniel Peter, président de la Société d’histoire de Saverne et environs (SHASE) évoque cette page historique tragique et méconnue au cours d’une causerie illustrée.


|Haut de page|